Les aventures d'un geek français perdu au milieu de nerds indiens

Articles tagués “Arrivée

✈ Back to India 2.0

24 décembre 2010

La France est recouverte de neige, Paris se gèle et on ne voit même plus sa Tour Eiffel à moins de s’y approcher de très près. CDG & Orly sont devenus des dortoirs géants, les passagers voyant tous leurs vols annulés ou retardés. Tous ? Non ! Un irréductible petit B777-ER d’Air India a persisté et s’est envolé pour Delhi – Indira Gandhi et ce, à l’heure ! Pas de business class cette fois-ci mais au moins j’ai pu croiser le Père Noël dans le ciel et atterrir le 25 décembre au matin en Inde… dans un froid glacial ! Ici rien n’est prévu pour ce climat, pas de chauffage mais beaucoup de substituts : couvertures, châles, écharpes, feux, chai… On relativise en se disant qu’il fera 50°C dans pas si longtemps, be careful what you wish for.

Air India B777-300ER

 

Cold India

Malgré cela, je suis très heureux de revenir à Delhi, j’ai repris mon boulot de geek chez Shanti Travel et je tends tous les jours encore un peu plus vers le côté obscur de la force : la face nerd de mon activité. En réalité, les contradictions de l’Inde m’ont beaucoup manqué, la routine parisienne avait déjà commencé à m’anesthésier. Le retour au chaos organisé ambiant, à la nourriture en delivery, aux amis, à un monde non aseptisé, à tout à moins d’un euro en constituent un cocktail impossible à retrouver ailleurs. Ce blog sur mes aventures de survie en Inde reprend donc, j’espère que vous prendrez toujours autant de plaisir à le parcourir.


AF 226 to Delhi – Indira Gandhi

Je suis donc parti le 14 juillet dernier à bord d’un A330-200 d’Air France. En arrivant à CDG, récemment évalué comme le pire aéroport du monde, une surprise m’attendait au comptoir d’enregistrement :

« Mr. Bardavid, vous êtes en business.
– Haaa, la bonne blague!
– Non je vous assure, regardez vous-même »
Là dessus il me tend ma carte d’embarquement et je vois le siège 06K. Tout excité, je lui demande ce qui me vaut tant d’honneurs de la part de la compagnie : « Vous voyagez souvent, grâce à votre stock de miles vous avez été surclassé ». Parfait!
Tout de suite, ça a été moins difficile de quitter Paris!

J’ai passé un vol très agréable de 10h sur un siège comme ça. Le « businessclassman » assis à côté de moi était un français dont l’activité était assez obscure, il possédait des boites de : consulting, d’effets spéciaux pour Bollywood et d’autres trucs chiants (bois/construction et nourriture).
J’ai bien évidemment eu droit au champagne à volonté, qui m’a bien aidé à dormir, du foie gras, ainsi qu’un menu assez alléchant dont voici les détails :

Arrivée de nuit à l’aéroport Indira Gandhi, 1h d’attente de rigueur pour les formalités douanières. Oui les indiens sont très tatillon dès que ça touche à l’administratif, au bureaux, aux papiers officiels. Mais ça, on va y revenir, notamment lors de mon aventure au FRRO. Après le douanier zêlé, un chauffeur tout barbu de Shanti Travel m’attendait avec un panneau sur lequel était écrit « Rodian Bardajid ». Sachant que pendant tout ce temps là, j’étais passé du 15°C climatisé de l’avion au 38°C humide de Delhi. On est ensuite parti vers GK1, le quartier où se situe l’appart de la boîte dans lequel j’ai résidé les cinq premiers jours.