Les aventures d'un geek français perdu au milieu de nerds indiens

Articles tagués “Kingdom of Dreams

Une soirée au Kingdom of Dreams

Jeudi soir, je suis parti à Gurgaon à une soirée d’expats aux frais de Shanti Travel. J’ai pour la première fois pris le métro de Delhi, toujours en construction et qui est censé être fini pour les jeux du Commonwealth début octobre. Autant vous dire que personne n’y croit, sauf la municipalité, et certains pensent même que les travaux seront abandonnés après les jeux, les indiens préférant reporter la chose à un éventuel prochain grand évènement. Cependant, la partie qui marche du métro est ultramoderne, le scan des bagages + détecteurs de métaux à chaque entrée font qu’on a l »impression d’être à l’aéroport et ça fait surtout bizarre de survoler le traffic et de pouvoir se déplacer loin et rapidement à Delhi. Inutile de préciser qu’il est entièrement climatisé. Le tout pour seulement 18Rs (0,3€) le trajet. J’avais l’impression pendant un moment d’être en Europe…

Delhi Metro Platform

Delhi Metro Station

Delhi Metro Coach

Je suis ensuite arrivé à Gurgaon, qui est une ville presque « artificielle » : c’est le plus grand centre d’affaires du pays, avec les sièges locaux des plus principales multinationales opérant en Inde ainsi que certains conglomérats indiens (Airtel, Reliance,…). C’est aussi un lieux où le luxe ne se cache pas, le PIB/habitant est l’un des plus élevés d’Inde. D’immenses malls se sont construits autour des autoroutes comme le Mall of India ou le Kingdom of Dreams. C’est dans ce dernier que se déroulait la soirée et c’est un mix entre Disneyland et Las Vegas, l’argent et le vice en moins. C’est un projet d’1,5 milliard de Rs (25 millions d’€) qui a pour ambition de « changer la face de l’entertainment en Inde » ou encore « la réponse indienne à l’ Opera House de Sydney« , rien que ça! Ce sont près de 23 000 m² dédiés à la diversité de cultures et de paysages qui constituent l’Inde.

Kingdom of Dreams - Food Court

Achevé juste à temps pour les jeux du Commonwealth, le Kingdom of Dreams n’en est pas moins un temple dédié à la gloire nationaliste/patriotique. Le « royaume’ est constitué de cinémas géants qui diffuse des films de Bollywood, bars, discothèques et un food court où chaque état du pays est représenté dans un style local :

C’est donc à une réunion d’expats de Gurgaon, donc des vrais occidentaux, plus âgés, qui bossent dans des ambassades ou multinationales, et qui ont beaucoup d’argent. Et qui aimeraient bien partir de Delhi le week-end :  ils sont très occupés et, ça tombe bien, Shanti Travel est là pour eux! L’agence était représentée par 3 personnes : Arnold, un néerlandais, Ashish, un indien accompagné de sa copine brésilienne et moi-même dans une opération intense de networking, de buffet et de verres de whisky. Après moult échanges de business cards et autres amabilités, j’ai rencontré Gloria, une mexicaine qui travaille à l’ambassade et son mari, Sanjay, avec qui j’ai pas mal sympathisé en me remémorant mon semestre passé là-bas. Ils m’ont invité à une hash run ce samedi, une nouvelle aventure que je vous raconterai en détails dans un prochain article.